PUBLIC

Toute entreprise de moins de 300 salariés, peut s’engager soit sur un accompagnement ou sur un diagnostic de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences finançable par l’ADEFIM ou cumuler les deux dispositifs.


OBJECTIFS

L’accompagnement des entreprises a pour objectif l’analyse et la définition des besoins en matière de formation professionnelle en respectant les limites déterminées par la convention d’objectifs et de moyens conclue avec l’Etat.

Le diagnostic GPEC vise notamment à accompagner les entreprise dans l’anticipation des évolutions prévisibles de leurs emplois, métiers, compétences, qualifications. Il peut s’appuyer sur un diagnostic industriel, qui permet, notamment, une meilleure prise en compte de l’environnement économique, commercial et technologique dans lequel évoluent les entreprises.

Source : Art.82.2 et 82.3 de l’ Accord National du 13 novembre 2014 et art.2 de l’Accord national du 23 septembre 2016 relatif à l’emploi dans la métallurgie.


DEMARCHE

La démarche GPEC préconisée à la suite d’un diagnostic peut déboucher sur :

  • Une cartographie des emplois, métiers et compétences
  • L’analyse de la pyramide des âges
  • L’identification des compétences stratégiques, rares ou à préserver
  • Le recensement des polyvalences et poly-compétences
  • La mise en place d’entretiens annuels
  • Les plans d’actions s’inscrivent dans la stratégie de l’entreprise (recruter / fidéliser / anticiper / les évolutions des emplois…) avec pour objet la consolidation de la performance de l’entreprise sur son marché et de l’employabilité des salariés.

FINANCEMENT ADEFIM

Prise en charge au titre de l’accompagnement: les coûts d’accompagnement sont prise en charge à 100% des coûts pédagogiques dans la limite de 1 000 € par jour et de 5 jours par année civile.

Prise en charge au titre du diagnostic GPEC: les coûts de diagnostic sont pris en charge dans la limite de 1 000 € par jour et de 5 jours par an . Cette limite est portée à 10 jours dès lors que le diagnostic s’appuie sur un diagnostic industriel ( soit 5 jours supplémentaires pour la réalisation du diagnostic industriel). Au-delà du volet « emploi-compétences-formation », le diagnostic industriel peut comprendre un volet destiné à permettre à l’entreprise de mieux comprendre l’environnement de branche.

Cette prise en charge est limitée à un diagnostic par entreprise tous les 3 ans.