Le bilan de compétences permet à tout salarié d’analyser ses aptitudes, ses compétences personnelles et professionnelles, ses motivations afin de l’aider à construire un projet professionnel pouvant donner lieu à la réalisation d’actions de formation.


Comment ça marche ?

La mise en œuvre d’un Bilan de compétences relève :

  • soit de votre initiative, dans le cadre du plan de formation,
  • soit de l’initiative d’un salarié, dans le cadre du congé de bilan de compétences.

Il se déroule en 3 phases :

  • préliminaires : le salarié est reçu individuellement par la prestataire choisi pour définir ses besoins et être informé des conditions du déroulement du bilan et des moyens utilisés?
  • d’investigation : menée de façon individuelle et/ou collective, elle permet d’identifier et d’évaluer les compétences et aptitudes du salarié,
  • de conclusion : les résultats du bilan sont présentés au salarié. Une synthèse, lui est remise et son accord est nécessaire pour toute communication éventuelle à un tiers.

Quelle durée ?

Quelle que soit la taille de votre entreprise, il n’y a pas de durée minimale pour les actions de mises en œuvre à l’attention des salariés âgés d’au moins 45 ans.


Quels publics ?

Dans le cadre du plan de formation, le bilan de compétence s’adresse à tous les salariés, sans condition d’ancienneté, quelle que soit la taille de votre entreprise.

Dans le cadre du congé bilan de compétences, le dispositif concerne les salariés :

  • en CDI justifiant de 5 ans d’activité professionnelle, dont 12 mois dans votre entreprise ;
  • en CDD comprenant 24 mois de travail, dont 4 mois au cours des 12 derniers mois, consécutif ou non.

Quel financement ?

Dans le cadre du plan de formation, le coût du bilan de compétences est pris en charge dans la limite de 62 € de l’heure et de 24 heures par salarié.

Attention, cette formation est désormais éligible au Compte Personnel de Formation  à hauteur de  62 € de l’heure et de 24 heures par salarié.